Abbaye cistercienne de Valcroissant près DIE

Le tourisme du Patrimoine historique et culturel

autour des chambres d'hôtes Frédéric MORIN et SALOME à Saillans

la façade occidentale de l'église a été fortement reprise

Isolement, eau et pierre : les moines cisterciens sont venus trouver ces trois éléments en abondance à Valcroissant dès 1118. Cette fondation fut toujours tourmentée par une grande pauvreté à laquelle les guerres de religion mirent fin par la dispersion des moines.
abbaye cistercienne valcroissant plan
L’ensemble suit assez fidèlement le plan des abbayes cisterciennes,
avec son église à chevet plat qui reste conservée malgré sa transformation en bergerie depuis le XVIIIe siècle.
les vestiges de l'oculus au-dessus de la croisée de transept
le croisillon sud du transept
coupe nord-sud sur le transept
Le soleil du levant pénétrait abondamment le chœur par un oculus surmontant trois baies en plein-cintre, et la nef par un autre oculus à la croisée de transept. Quatre absidioles, au chevet plat également percé d’une baie axiale, complétaient l’ensemble.
Au Sud de la nef, le cloître était couvert d’une structure charpentée.
couverte d'une croisée d'ogives, la salle capitulaire est éclairée par un triplet de baies
la façade sur cour de la salle capitulaire
En façade est du cloître, la salle capitulaire, couverte d’une seule croisée d’ogives, s’ouvre sur la cour par une belle porte en arc brisé, encadrée par deux baies géminées en plein-cintre.
d'esthétique gothique, la rose éclairant la salle du réfectoire des moines
Edifié perpendiculairement au Sud du cloître au XIIe siècle, le réfectoire des moines offre un vaste vaisseau voûté en arc brisé sur doubleaux, éclairé au Sud par une rose et deux fenêtres à lancettes, dans un esprit plus gothique que roman.

retour vers les autres pages "tourisme du patrimoine" de notre site :

Attention, la nature même drômoise reste un milieu sauvage.
Votre prudence personnelle impose sa règle en toute circonstance.
Notre responsabilité ne saurait être engagée par nos suggestions.